Ecouter ses émotions pour ne plus les subir

Ecouter ses émotions par Communication Intuitive

Aujourd’hui, j’aimerais évoquer le travail de la Communication Intuitive en coaching sur les émotions. Et comment elle peut aider à se délester des plus difficiles à vivre. Tout commence par le fait d’écouter ses émotions.

Les émotions constituent un des éléments récurrents que j’ai à aborder lors des séances de coaching. Ce qui est tout à fait normal, puisqu’elles sont au centre de nos vies, de nos traumas, de nos blocages, de nos croyances et de nos actions. Elles nous disent également qui nous sommes.
Avec la Communication Intuitive, le but du coaching est d’éclairer les émotions problématiques pour que vous puissiez les identifier très clairement et de vous transmettre le problème à la source. Ce qui favorise leur intégration jusqu’à leur disparition, en apportant le changement adéquat. La transformation peut également se faire grâce à la Réunification des Fragments d’âme.

 

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Pour faire court et synthétique, il y a 4 grandes émotions et toutes les autres émotions sont un panaché de ces 4*.
Lors d’un autre article, je reviendrai sur le descriptif et l’organisation de ces émotions entre elles car c’est également très intéressant.

Ces 4 émotions principales sont :

  1. La Peur
  2. La Colère
  3. La Tristesse
  4. La Joie

La Joie ne posant généralement pas de problème, ce sont les trois autres que nous allons majoritairement évoquer ici.

Quel est le processus naturel d’une émotion ?

L’émotion est en premier lieu corporelle. Elle s’adresse au corps pour qu’on rétablisse notre équilibre physique le plus rapidement possible. Cet équilibre est synonyme de sécurité et vise à la préservation de notre vie. Le corps vit l’émotion dans le court terme.

Dans un second temps le mental va intégrer cette émotion, l’associer à la situation vécue et “réfléchir” sur le long terme en fonction de son marquage. Il va soit rechercher (si cette empreinte est positive et agréable), soit éviter (si l’empreinte est négative) les situations liées à celle qui est à l’origine de l’émotion enregistrée.

Et si on arrêtait de lutter contre nos émotions ?

Les émotions sont désagréables car elles créent un malaise plus ou moins profond et elles nous sortent de notre confort intérieur (et virtuel). On a pas forcément très envie d’écouter ses émotions surtout quand elles sont trop désagréables. Cependant, les émotions sont des amies, nos alliées. Car leur but n’est pas de nous déstabiliser, bien au contraire. Elles sont des messagères, des signaux d’alerte. C’est pourquoi il est important d’écouter ses émotions. Elles sont là pour nous obliger à rétablir notre équilibre, perturbé par un événement. Ou vu comme un danger.

Ainsi, même désagréable, une émotion vise le maintien de notre vie. Ce n’est pas rien ! Ca mérite d’y être attentives.

Quand on n’écoute pas ses émotions 

En essayant de les ignorer ou de les gérer, les émotions sont entravées et elles s’enkystent en nous. Ce qui provoque des dysfonctionnements intérieurs, voire des phénomènes psychosomatiques ou des explosions de colère par exemple. Car tant qu’une émotion n’est pas entendue, elle renforce son intensité et notre mal-être. Et ce sera ainsi tant que le danger est toujours perçu comme présent.

A force d’être dans le déni, on se perd Sens

En étant dans le déni de nos émotions, un malaise récurrent s’installe. Et il devient toujours plus inexplicable, car le mental va toujours plus protéger la zone sensible et amalgamer les situations jusqu’à nous empêcher l’accès à la cause initiale et au danger perçu.
En restant sous le poids du malaise ressenti, nous devenons incapables d’éteindre le feu. Et nous restons dans la souffrance.

En agissant ainsi c’est également une part plus ou moins importante de notre liberté d’action que nous perdons. Nos choix, inconscients et conscients seront amputés de ces situations référencées comme trop dangereuses. Cela engendre inévitablement une restriction de nos possibilités.

Et si on ne peut entendre leur message, alors nous sommes dans l’incapacité de nous mettre en action.

Alors qu’en laissant faire son trajet naturel, une émotion se transformera en papillon, c’est à dire qu’elle s’envolera aussi vite qu’elle est survenue en ayant délivré son message. Elle aura eu la possibilité de nous transmettre les bonnes données pour nous permettre de passer à l’action, au changement dont nous avions besoin pour notre évolution ascendante.

Le passage à l’action est le but de toutes les émotions. Comme le dit si bien Olivier Locket : “L’émotion est le moteur de changement, et la joie son essence.” Nos émotions visent à nous faire agir pour rétablir notre homéostasie (= notre équilibre, notre harmonie).

L’impact de la Communication Intuitive sur les émotions

La Communication Intuitive permet de franchir le barrage du mental et de l’égo, pour aller retrouver l’émotion exacte. Le sujet véritable et son message. En dépassant la lecture contextuelle de l’émotion, on peut atteindre le vrai domaine de l’émotion (sécurité, identité, sens des choses) et ainsi comprendre pourquoi son impact est si fort en nous.
Lors de la Communication, je vous dis ce qu’exprime vraiment cette émotion, comment elle est, son but et ce dont elle a besoin. 

Recouvrement fragment d'âme par fragment d'âme

Fragments d’âme, technique chamanique

Associée à un travail énergétique et les Fragments d’âme, la dimension douloureuse de l’émotion s’envole, car elle est acceptée, elle devient claire. Révélatrice de vérité intérieure, elle prend Sens. Elle se relie à notre histoire, et nous comprenons (enfin) l’enjeu réel qu’on ne voyait pas avant. A partir de là, des solutions apparaissent ainsi qu’un regain de pouvoir. C’est la libération de la souffrance qui permet de redevenir actrices, libres de nos choix. A nouveau complètes et capables.

 

Pourquoi est-ce si important de travailler ses émotions ?

D’une part parce que sinon nous restons le jouet de nos émotions.
Nous perdons notre capacité à faire nos choix pour mener nos vies selon notre véritable identité.

Ensuite, comme le dit Tomas Navarro dans son livre Kintsukuroi dans son livre “L‘art de guérir les blessures émotionnelles”, une des ressources pour vivre le mieux les événements et les répercussions difficiles qui en découlent (car soyons clairs, nous vivons des émotions à chaque instant), c’est d’identifier et de nommer nos émotions (ou celles des Autres), d’écouter ses émotions, pour ensuite les intégrer dans nos vies. Pour Tomas Navarro, une épreuve (petite ou grande) sous-entend un changement. Sinon, notre situation persistera et avec elle, le stress qui nuit à notre santé générale, à notre vitalité.

Par conséquent, si vous souhaiter changer quelque chose dans nos vies et de ce que nous ressentons, connectons-nous à nos émotions !

Je vous accompagne sur ce chemin par le coaching.

 

Affiche écouter ses émotions en coaching

Coaching pour écouter ses émotions et ne en plus souffrir

* Les 4 grandes émotions telles que présentées par Catherine Aimelet-Perissol.