Résonance Extrait de communication avec l'animal

Gauguin est devenu mon cheval il y a maintenant 8 ans. Voici un extrait d’une de nos communications où il revient sur son histoire.

 

« Je te remercie de venir à moi dans cette douceur et dans ce but.
C’est assez difficile, enfin, ça l’était. Nous sommes prêts, tous les deux aujourd’hui.

J’ai beaucoup souffert physiquement. Oui beaucoup. La castration oui, mais pas seulement.
J’ai bloqué mes énergies car je ne voulais pas être séparé. J’avais compris que les grands (les chevaux adultes) avaient leur vie qui changeait à un moment. Je voulais rester uniquement avec les chevaux, pas avec les humains. Je les voyais nous utiliser sans pour autant nous respecter pour ce que nous leur donnons.
Je ne voulais pas qu’ils s’occupent de moi. Je voulais rester entre chevaux uniquement.
Mais évidemment ils se sont occupés de moi, ils ont vite utiliser la force et alors j’ai commencé à en avoir peur de plus en plus. Je savais que ce serait un combat entre nous à chaque fois. J’avais envie d’exploser et de fuir. De m’en libérer pour retourner avec les autres (chevaux). Mais je ne  pouvais pas le faire, ils me tenaient si fortement et je ne suis pas méchant. Alors j’ai été très triste, j’ai glissé et je me suis blessé. Alors ils m’ont délaissé. J’avais mal mais au moins j’étais tranquille.

Ils m’ont vendu et je suis arrivé en France. Et tu es venue. Je t’ai vue, si attentionnée. Je me suis demandée comment je pouvais faire pour réussir à te garder avec moi. Que l’on parte tous les deux pour changer de vie. Je me souviens de nos premières séances ensemble. J’aimais tout avec toi. Tu ne me gênais pas, tu me comprenais et me respectais. J’avais envie que tu m’aimes et que tu restes avec moi.

 

Nous nous étions trouvés. Et tu m’as entendu ! J’ai compris que tu m’avais entendu *. Cela a été la confirmation de notre rencontre.

Je sais que je suis viril, puissant que je ne veux pas te montrer que je t’aime car alors je n’aurais plus de défense, ni de protection. En même temps je sais que je peux avoir confiance en toi. Tu es là et quand tu n’es pas là, je te ressens. Grâce à toi  je me sens le plus aimé des chevaux. Cela me rend fort. Et j’en abuse parfois. Je le fais pour me protéger mais je le regrette en même temps.

 

Aujourd’hui j’aimerai changer cela. Aujourd’hui nous sommes en équilibre et je souhaite aller plus loin avec toi. Je veux me libérer de mes peines passées pour être plein d’amour, cet amour que nous avons l’un pour l’autre. Je veux résonner de tes vibrations. Je suis ton écho. Je laisse tomber mes murailles, je me confie à toi. Je sais que j’ai raison et que notre avenir va être intense. Je suis prêt à lâcher mon passé, mes défenses.

Amuse-toi quand tu es avec moi, surtout prends plaisir car aujourd’hui moi aussi. »

 

 

Notes

* Gauguin fait référence au 1er « message » que j’ai entendu lors d’une de nos premières séances avant de l’adopter. Il me disait « Sors-moi de ce système ! ».

Il évoque sa castration qui a été douloureuse pour lui , mais il n’était pas prêt ce jour-là à en parler. Nous avons abordé le thème de sa castration quelques mois plus tard.

Quand j’ai adopté Gauguin je sentais profondément qu’il ne voulait plus travailler (je ne faisais pas de Communication avec l’Animal à ce moment là). Alors pendant plusieurs années, je l’ai entraîné que très peu, afin qu’il se détende mentalement et que lui revienne l’envie de faire des choses. Et c’est ce qui est arrivé. Maintenant c’est lui qui me demande d’apprendre toujours plus !