Les Animaux ont-ils un Ego ?

Lors d’un atelier de présentation de ma pratique de la Communication Intuitive avec l’Animal, une personne m’a demandé si, selon moi, les Animaux avait un Ego. Ayant trouvé cette question très intéressante, je la ré-aborde ici.

 

1/ Qu’est-ce que l’Ego ?

En Premier lieu, pour se mettre d’accord sur ce dont on parle, la définition traditionnellement donnée de l’Ego est la suivante :
Représentation et conscience que l’on a de soi-même. L’Ego est une partie de notre mental qui synthétise notre Image de nous-même (en positif mais aussi en négatif) et qui croit avoir une identité propre au point de chercher à mener nos actions et pensées. On peut repérer notre Ego à l’oeuvre notamment quand on se compare ou se confronte aux Autres, c’est à dire à l’extérieur. En réalité, selon Jung, l’Ego dépend du Soi, mais ça, il ne le ressent pas.

 

2/ Les Animaux ont-ils un Ego ?

Maintenant que la définition est faite, revenons à la question initiale. Les Animaux ont-ils un Ego ?
A mon sens, et au vue de mon expérience comme Communicante Animal, il n’en ont pas. Les Animaux, quels qu’ils soient, sauvages ou avec nous, mammifères ou non, se vivent tels qu’ils se sentent. Ils ne jouent pas un rôle. Ils ne cherchent pas à construire une identité intermédiaire entre la réalité et leurs ressentis. Cela implique également, qu’ils s’acceptent tels qu’ils sont. Leurs forces ou leurs faiblesses sont intégrées à leur propre représentation et ils ne cherchent pas à mener une action dans le but indirect de se construire une image. Ils sont bien plus directs et « entiers »  et n’ont pas eu besoin de mettre en place un tel intermédiaire.

Je pense que notre Ego est une des façons que nous, Humains, avons de « nous penser », de nous représenter, et que pour calmer nos peurs, nos blessures intérieures et notre vacuité, notre mental est parvenu à créer ce « petit personnage » qui nous en fait voir de toutes les couleurs (car il aime nous faire souffrir puisque l’un de ses buts est de continuer à vivre et donc de favoriser notre dépendance vis à vis de lui en nous comparant sans cesse aux Autres). Résultat, nous sommes plus ou moins guidés (dans nos actions) par notre volonté de créer ou de maintenir notre Image (celle que nous avons de nous-même mais aussi celle que les Autres ont de nous). Peut-être est-ce le résultat de notre individualisation extrême en tant qu’Humain?!

 

3/ Une identité propre qui peut être inhibée

Grâce aux Communications Animales, je vois bien que les Animaux ne cherchent pas à me faire sentir qui ils sont, en limitant ou en contrôlant le « contenu » auquel ils me donnent accès. Au contraire, ils se livrent totalement et avec une grande sincérité.

Par contre, ce dont je me rends également compte, c’est que parfois, ils se sentent d’une façon qui n’est pas tout à fait leur vraie nature. C’est souvent le résultat de leurs expériences de vie et de nos agissements sur eux. Et justement, la Communication Intuitive permet à l’Animal d’y voir plus clair dans ses expériences et ses émotions/mémoires pour réussir à retrouver sa vraie nature. Retrouver leur équilibre intérieur. Et ainsi pouvoir s’exprimer, exprimer leur caractère inné avec plus de fluidité, c’est à dire être eux-mêmes, le Soi au sens psychologique du terme.

 

4/ Quête de Réalisation comme les Humains

Mais ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas d’Ego que les Animaux  n’ont cependant pas de désirs de rôle ou de positionnement dans un troupeau, ou la volonté d’atteindre un but (pour eux ou auprès de nous les Humains). Mais il s’agit là, de Réalisation. Au sens, réalisation de soi. Et pour atteindre cette Réalisation, certains Animaux ont besoin de soutien, d’aide ou de pouvoir nettoyer leurs expériences, c’est à dire passer par l’étape précédente pour pouvoir atteindre celle de la Réalisation. Ils cherchent à vivre une expérience qui leur permette d’exprimer leur nature mais aussi d’atteindre le but individuel qu’ils ressentent en eux. C’est un des objectifs des Communications Animales, les aider à atteindre cette Réalisation.